Dessin facile : les huit conseils pour réussir

Le dessin constitue indiscutablement un instrument d’éveil pour les enfants. On le voit notamment à la maternelle où ils font des gribouillages. Mais apprendre à dessiner n’est pas que la chose des enfants. A côté, on voit aussi bien les dessinateurs professionnels que les dilettantes. Alors, si vous avez du mal à dessiner correctement, je vous recommande de lire absolument et minutieusement le présent article. Vous en saurez plus sur les techniques et astuces pour réaliser votre dessin facile .

Dessin : les principaux concepts à comprendre

L’esquisse de votre dessin facile

Elle constitue l’ensemble des procédés techniques servant à la représentation du sujet à dessiner. C’est la première forme du dessin, laquelle vous servira de guide lors de la réalisation définitive. L’esquisse met en valeur la forme globale du sujet, précédant ainsi le dessin d’observation et les finitions.

L’esquisse d’un arbre consistera par exemple à représenter ensemble les différentes parties dudit arbre. La représentation d’une partie isolée risque de fausser la vue d’ensemble de l’objet ou du sujet, de créer un déséquilibre au niveau du dessin.

Dans le même ordre d’idées, je vous recommande :

  • d’imaginer les formes de base du sujet à dessiner, de penser au résultat final de votre œuvre pour faire une esquisse rapide au crayon. Autrement dit, vous utiliserez votre imagination pour décomposer le sujet à dessiner.

  • de faire plusieurs essais sur les formes basiques de votre dessin : vous n’êtes pas obligé de les reproduire exactement. Vous n’aurez qu’à comparer, ajuster et améliorer vos différents essais.

  • de comparer votre œuvre au sujet réel que vous reproduisez et de veiller à ce que les dimensions des formes de votre dessin soient proches de la réalité du sujet.

Le croquis

S’élaborant généralement au crayon ou à la plume, il n’est rien d’autre que le prolongement de l’esquisse. Pour le croquis, il faut juste épaissir les traits nécessaires pour rendre plus visibles les parties indispensables de votre dessin. Les lignes accessoires, quant à elles, devront être tout simplement effacées à l’aide d’une gomme de qualité. Vous compléterez éventuellement d’autres détails. Au fur et à mesure que vous évoluez dans la réalisation de l’ouvrage, ne manquez pas de vous éloigner de temps à autre pour observer votre œuvre dans son ensemble. Cela permet de mieux appréhender les ajustements qu’il faut faire pour obtenir un excellent résultat.

Je vous conseille de faire le croquis avec un ombrage proche de la réalité du sujet à dessiner.

L’ombrage

Il permet d’établir les nuances de lumière et de couleur. En fait, il vous est demandé de prendre en compte la façon dont l’objet va réfléchir la lumière, ce qui influe déjà sur les parties tant claires que sombres du sujet à dessiner. C’est là toute l’importance de l’ombrage qui est capable de renforcer la luminosité du dessin et de lui donner de la profondeur. Il faut ombrer plus les parties exposées à la lumière que les parties qui sont moins exposées.

La perspective

C’est une notion à maîtriser pour la réussite de certains dessins comme les immeubles. La perspective nous permet de savoir que tout objet distant semble plus petit que l’objet qui est proche. Sa maîtrise vous aidera à faire des dessins plus réalistes.

Exercez-vous à dessiner de petits objets simples afin de mieux saisir la notion de perspective.

La proportionnalité de votre dessin facile

Elle détermine l’interconnexion entre les différentes parties de l’objet, parlant précisément de tailles. Je vous conseille de recourir aux grilles ou aux marques de graduation pour mesurer les proportions. Libre à vous d’agrandir certains aspects de l’objet ou de minimiser d’autres : c’est une question de style. La proportionnalité influe donc sur la réalité des sujets à dessiner.

Les couleurs

Elles ne sont pas à négliger. Elles apporteront un plus à votre dessin. Selon que vous appliquez telles couleurs ou telles autres, votre dessin sera plus réaliste, vif ou abstrait. Amusez-vous souvent à faire tous les mélanges possibles de couleurs et à comparer les résultats obtenus in fine.

Voici le top 8 des conseils pour faire facilement son dessin

Identifier ce qu’on veut dessiner: trouver le bon dessin facile à faire

Il y a tellement de choses à dessiner : personnages, animaux, paysages, etc. C’est à vous de choisir un sujet précis qui fera l’objet de votre dessin.

Choisir un bon crayon: savoir le manipuler pour réaliser son dessin aisément 

Il y a deux grandes familles de crayons en matière de dessin : les crayons plus durs (H à 9H) et les plus soft (B à 9B).

Sachez que les durs ne facilitent pas la transition du clair vers le foncé (ils fournissent peu de tons). Par exemple, un crayon H vous permet d’avoir des lignes fines et claires. Lesquelles lignes seront plus fines au fur et à mesure que le nombre de H augmente : je veux dire qu’un crayon 8H est plus fin qu’un 2H.

C’est tout le contraire avec les crayons tendres, c’est-à-dire les modèles B qui assurent les traits foncés. Un 6B est plus foncé qu’un 2B. Pour avoir des tons plus sombres, je vous recommande d’utiliser un crayon du type 6B ou du type 8B.

Toutefois, d’aucuns utilisent les crayons d’écolier qui, eux aussi, sont capables de vous aider à obtenir une bonne teinte et des lignes de taille moyenne.

Maintenant après avoir choisi votre crayon, assurez-vous de ce qu’il est bien taillé. N’hésitez pas à tailler votre crayon au cours de la réalisation de votre dessin. Le taillé dessine mieux !

Essayez vous au fusain!

Si vous avez un peu plus d’expérience, vous pouvez vous entraîner à dessiner à l’aide du fusain. Ce dernier revêt également la forme d’un crayon ou d’un bâtonnet. Il s’utilise comme les crayons dont je viens de parler, mais il a la particularité de donner plus de profondeur au dessin (les ombres sont plus profondes avec le fusain qu’avec le crayon). Le fusain tendre est naturellement plus facile à utiliser que le fusain dur qui, de son côté, donne une teinte grise.

Quelle feuille de dessin choisir et comment l’utiliser ?

Le papier Bristol est le plus conseillé pour faire les dessins. Ce papier vous garantit une finition lisse et par conséquent un dessin plus joli à voir. Il mettra en évidence tous les détails de votre œuvre.

Au cours de votre travail, évitez de salir le papier avec vos mains au risque de rendre les traits flous. C’est pourquoi je vous recommande de toujours vous laver les mains avant de démarrer. Même après avoir observé une pause pour grignoter quelque chose, il faut se laver les mains avant de continuer.

Dans la même optique, ne laissez pas traîner votre main les parties du papier où vous avez déjà dessiné. Essayez de garder plutôt votre main sur les parties encore à blanc.

Faire usage d’une gomme « Mie de pain »

Vous aurez besoin d’effacer pour corriger quelque chose sur votre dessin. Donc, optez pour une gomme « Mie de pain » qui vous aidera à effacer des traits de crayon sans pour autant endommager votre feuille de dessin.

Bien débuter l’esquisse du sujet de votre dessin facile à faire

A l’aide de votre crayon, vous tracerez des traits fins et légers pour réaliser l’esquisse du sujet. La méthode généralement conseillée pour réussir consiste à décomposer ledit sujet en dessinant ses différentes formes de base : carré, cercle, triangle, rectangle, etc. Effacez et reprenez indéfiniment jusqu’à obtenir des formes réelles du sujet. Ne soyez pas pressé à ce niveau précis. Il faut y passer plus temps afin de reproduire correctement les formes basiques et d’aboutir à un résultat satisfaisant.

Renforcez-en les traits et ajoutez les ombres

Après avoir bien représenté les formes de base et les contours du sujet, vous pourrez commencer à dessiner les détails et placer les ombres et la lumière.

Pour la finition, vous avez la possibilité d’accentuer les traits à l’aide d’un crayon bien taillé ou d’un stylo très fin. Si c’est ce dernier que vous avez utilisé, alors utilisez votre gomme « Mie de pain » pour faire disparaître les traits initiaux de crayon. Ne boudez pas le plaisir de colorier votre dessin en rajoutant légèrement de petits traits !

Si à la fin, vous constatez que vous n’avez pas réussi, sachez que ce n’est pas grave. Ce n’est pas la fin du monde. Continuez à apprendre et vous saurez bien dessiner.

La persévérance dans l’apprentissage du dessin est très importante pour améliorer son niveau en dessin. Pas question de baisser la garde lorsqu’on veut savoir dessiner. Evitez de penser qu’il vous sera toujours difficile d’apprendre à faire le dessin. C’est un obstacle majeur dans l’apprentissage. Faites plutôt beaucoup d’exercices. Conservez et comparez vos différents essais afin de corriger au fur et à mesure vos erreurs.

Chronométrez vos essais de dessin facile

Au cours de vos essais, je vous recommande d’avoir à côté un minuteur que vous allez régler sur 5 minutes. Efforcez-vous par la suite de faire l’esquisse d’un objet de votre choix dans la limite de cette durée. Dans tous les cas, vous devez stopper dès le retentissement du minuteur quand bien même vous n’auriez pas achevé votre œuvre. Répétez le même exercice un certain nombre de fois sans dépasser la fourchette des 5 minutes. A chaque nouvel essai, vous repérerez certainement ce qui a manqué pour pouvoir améliorer. Cette façon d’apprendre à dessiner est idéale pour les personnes débutantes en dessin.

Après avoir fait les essais sur 5 minutes, pensez à reprendre le même dessin cette fois en 15 minutes. Avec cette reprise, vous aurez amélioré suffisamment votre dessin même avant le retentissement du minuteur. Continuez à dessiner l’objet (votre chat ou votre chien) jusqu’à ce qu’il vous semble bien fait.

NB : Ne vous mettez pas la pression de reproduire exactement ce qu’a fait un maître dessinateur. N’oubliez pas que vous êtes en apprentissage et que vous pouvez commettre des erreurs que vous allez corriger avec le temps.

Comportements à adopter pour maîtriser la pratique du dessin ?

Inspirez vous des dessins de professionnels..

L’apprentissage du dessin vous amène irrésistiblement à regarder les réalisations des professionnels du domaine. Ce qui vous permettra de vous enrichir des divers procédés qu’ils utilisent pour faire facilement les dessins. Vous apprendrez beaucoup de choses des maîtres dessinateurs. Vous serez par exemple mieux édifié sur comment dessiner plusieurs sujets. Ne vous lassez jamais de regarder et d’analyser les dessins pros. Face un dessin modèle, cherchez surtout à savoir par où le dessinateur a commencé son œuvre et la raison pour laquelle certains traits sont épais et d’autres fins. Ce faisant, vous allez mémoriser peu à peu les techniques pour réussir vos dessins.

Sachez aussi vous en détacher pour réaliser votre dessin facile

L’autre chose qu’il importe de faire est d’apprendre à regarder non pas en profane, mais en professionnel. Regarder comme un maître dessinateur revient par exemple à voir au-delà de l’animal ou de la maison qu’il y a dans le dessin en observation. Le professionnel doit chercher à repérer les lignes et masses géométriques ayant servi à faire le dessin qu’il regarde. Ce faisant, vous pouvez vous exercer à reproduire exactement ces lignes et masses.

Puis, n’hésitez pas à faire un tour dans les musées et autres centres dédiés aux expositions pour bien regarder comment se font les dessins pros. Vous serez ainsi très bien inspiré au moment de faire vos propres dessins.

Utiliser des livres de dessin facile pour tout public

Le dessin facile: la méthode pour débuter à partir des formes simples : la méthode que propose cet e-book de Lise Herzog est vraiment géniale. Vous y découvrirez des techniques pour bien dessiner notamment des créatures. Le livre comporte des éléments qui, sans doute, vous motiveront à aller plus loin dans la pratique du dessin. Avec la méthode qui y est décrite, dessiner devient chose facile et simple pour tout le monde. Elle consiste fondamentalement en la décomposition de l’objet ou du sujet à dessiner en des formes basiques : ce qui facilite le dessin ! Pour y parvenir, suivez simplement les notions, conseils, modèles et exercices contenus dans le livre.

Vous savez dessiner ! (Livre et méthode de dessin pour débutants) : voilà un autre livre qui vous fera découvrir des astuces pour faire des dessins faciles. Très pratique pour tous novices en matière de dessin. L’ouvrage vise surtout à développer le sens d’observation de tous ceux qui font leurs premiers pas dans la pratique du dessin. Il met ainsi un accent particulier sur les prérequis qu’il faut avoir avant de passer à l’étape de la maîtrise des aspects techniques du dessin. Ah oui ! Pas question de brûler les étapes lorsqu’on veut devenir dessinateur. Il faut d’abord passer par l’étape du dessin facile. C’est là tout le mérite du présent livre qui fournit plusieurs outils modernes destinés à éveiller le talent de dessinateur qui sommeille en vous.

Achetez des livres aux enfants pour leur donner le goût du dessin facile

J’apprends à dessiner : il s’agit de toute une collection de livres dont l’auteur, Philippe Legendre, est lui-même un grand peintre-graveur et illustrateur. La technique qu’il propose pour réussir les dessins est simple et efficace. Elle est axée sur la décomposition du sujet en quatre étapes principales et la combinaison par la suite des différentes formes basiques qui sont aisément identifiables. En fonction de l’objectif que vous voulez atteindre, vous choisirez parmi les nombreux volumes disponibles : J’apprends à dessiner le monde des animaux, J’apprends à dessiner le royaume des Neiges (en 9 scènes), J’apprends à dessiner les extraterrestres (en 9 scènes), J’apprends à dessiner mes personnages préférés de A à Z (d’Aladin jusqu’à Zeus), j’apprends à dessiner spécial filles etc.

 

Je dessine KAWAii ! (Plus de 80 dessins étape par étape) : voulez-vous savoir tracer et mettre en couleurs vos dessins ? Si oui, offrez-vous et lisez ce livre qui montre comment dessiner notamment de jolis personnages avec petit corps et grosse tête, des animaux en couleurs, des fruits et autres repas, etc. Les dessins sont vraiment faciles à faire avec cet ouvrage. En effet, vous bénéficierez d’une technique visuelle qui puisse vous aider à faire votre dessin en un temps record, sans aucune complication. Le livre vous dévoile comment tracer les contours et colorier pour faire un dessin facile.

Utiliser des applications pour apprendre à dessiner un dessin facile

Vous verrez une multitude d’applications pour apprendre à dessiner, lesquelles sont idéales pour faciliter les dessins à faire. Par conséquent, vous n’aurez donc qu’à choisir et utiliser ces applications pour la réussite de vos dessins. En voici quelques unes :

PlayArt : c’est une application créative, qui fera de vous pas seulement un simple dessinateur, mais un grand peintre. Elle comporte beaucoup d’œuvres célèbres avec un bref aperçu historique de chacune d’elles, sans oublier des fichiers MP4 retraçant le vécu de leurs auteurs. Une application très bien adaptée aux enfants âgés de 6 ans au moins et leur procurer le plaisir du dessin facile.

Labo Shapes : avec cette application, vous pouvez apprendre à dessiner avec vos enfants. De plus,grâce à sa bonne maniabilité, elle vous permettra de faire les dessins de façon dynamique et avec précision. Elle fournit un bon design avec ses couleurs pastel et les formes simples qu’elle garantit.

Ardoise magique : application authentique, elle sert à faire plus que les dessins. Et pour cause, elle assurera à vos enfants une bonne éducation et de bons divertissements à travers des jeux disponibles.  En outre, l’application est d’une utilisation facile, vous permettant de dessiner avec vos doigts avec la possibilité d’effacer en secouant tout simplement votre Smartphone.

Les applications de dessin facile pour les enfants de plus de 9 ans

Je dessine : cette application recommandée pour la tranche d’âges ‘’9 ans et plus’’ contient des leçons que vous allez facilement assimiler pour réussir un dessin facile. Elle a l’avantage de permettre le partage de vos réalisations en ligne avec possibilité de les stocker dans une galerie offerte.

ArtRage : A l’instar de l’application précédente, celle-ci est également destinée aux ‘’9 ans et plus’’. Mais sa particularité réside dans le fait qu’il s’agit d’un outil susceptible de rendre vos dessins proches de la réalité. C’est une application qui vous donnera des instructions simples aux fins d’améliorer la qualité de vos dessins. La cerise sur le gâteau est qu’elle assure un enregistrement automatique de votre œuvre en cours de réalisation.

Comment réussir le dessin d’un portrait ?

Il n’est jamais aisé de dessiner convenablement un visage humain. Même les professionnels du dessin ne cessent pas d’apprendre à ce sujet. Alors, je vous propose ici un processus pour réussir le dessin facile d’un portrait. Voici les différentes phases pour faire un portrait.

Tracer des repères de votre dessin facile

Avant de commencer, cherchez à analyser le visage que vous voulez dessiner. Est-il de face, de profil ? Sera-t-il vu en plongée ou en contre-plongée ? Après avoir trouvé les réponses à ces questions préalables, il faut passer au tracé de cinq repères de façon horizontale : le premier trait pour le haut du front, le deuxième pour la représentation des yeux, le troisième pour le nez, le quatrième pour la bouche et le cinquième pour le menton. Les repères dont il est question ici ne sont rien d’autre que les lignes de proportions du visage à dessiner.

A la suite du tracé de ces lignes, dessinez immédiatement les pourtours du visage. Pour bien positionner ce dernier dans le cadre tracé, vous pouvez tracer trois lignes verticales voire perpendiculaires aux lignes horizontales. De plus, la verticale au milieu aide, au cours de la réalisation, à observer la symétrie entre la partie gauche et celle droite du visage.

Enfin, l’espacement à observer entre les différentes lignes de proportions tiendra compte de la forme (allongée, large, etc.) du visage à dessiner. En effet, pour un portrait réaliste, vous devez identifier les traits particuliers du visage : la position de la bouche, nez aquilin, menton long, front large ou petit, etc.

Commencer par reproduire le regard

Aussi, comme le savez, le regard est la partie la plus expressive du visage. Sur ce, je vous conseille, à cette phase, de commencer à dessiner les yeux, le nez et la bouche.

Retourner le dessin facile en cours

C’est une phase qui vous permet de prendre du recul pour observer ce que vous faites et identifier là où vous auriez fauté. Toutefois, Elle est capitale dans la réussite du dessin de votre visage. Vous savez bien que le fait de passer plus de temps à observer un sujet peut fatiguer les yeux au point où l’on a du mal à voir ses erreurs. Enfin, il faut donc retourner votre sujet en dessin afin d’avoir un regard nouveau sur votre réalisation à mi-parcours. Cela vous permettra d’améliorer.

Contraster de façon progressive

Vous contrasterez par couches successives après avoir fini le dessin du visage et mis les ombres en bonne et due forme. Ainsi, les dégradés et les parties de transition entre le clair et l’obscur seront-ils mis en valeur correctement.

Astuce : Je vous recommande de faire rapidement le dessin du portrait avec si possible le placement des ombres avant de passer aux détails (dessiner chacun des éléments du visage). C’est pratique pour la réalisation de votre dessin. Merci d’avoir pris connaissance de la page du site https://www.dessins-faciles.com